Choisir des chenilles en caoutchouc pour sa tractopelle

chenilles-caoutchouc-tractopelle

Pour éviter d’avoir un pépin du jour au lendemain avec votre engin, nous vous recommandons d’utiliser des chenilles en caoutchouc. Celles-ci sont parfaites car elles n’entraînent aucun tassement des sols. Quand on travaille depuis peu dans le BTP, on a souvent besoin d’être conseillé sur les aspects techniques et mécaniques des machines, comme les mini pelles ou les tractopelles, que l’on s’apprête à utiliser. En effet, il est important de bien connaître son modèle de pelleteuse pour choisir les composants adéquats, qui permettront à votre engin de bien fonctionner.

Le maintien de sa machine avec des chenilles en caoutchouc

Equipé de chenilles en caoutchouc, votre pelleteuse aura une très bonne stabilité puisque les chenilles atténuent les vibrations et les petites secousses. Ainsi, celles-ci procurent au conducteur de l’appareil un certain confort. Pour conserver ce bon maintien au sol, vous devez éviter de frotter les chenilles contre les trottoirs afin de ne pas les abîmer. De plus, les terrains sur lesquels vous vous aventurez avec votre minipelle doivent uniquement correspondre à des champs ou bien à des sols rocailleux ou gravillonnés ; évitez les surfaces coupantes.

La résistance des chenilles en caoutchouc

En choisissant des chenilles en caoutchouc de qualité pour un engin – que ce soit une mini pelle, une foreuse, ou une pelle hydraulique ou encore une brouette à chenille – vous bénéficierez de tous les avantages des chenilles caoutchouc. Cependant, si vous installez vos chenilles de la mauvaise manière, celles-ci peuvent sortir de leur emplacement, s’arracher ou se déchirer. C’est pourquoi, lorsque vous placez vos chenilles en caoutchouc sur une pelle, veillez à ce qu’elles soient tendues normalement, c’est-à-dire, ni trop ni pas assez.  Aussi, nous vous préconisons d’utiliser une pompe à graisse pour le bon entretien des chenilles.

L’entretien des chenilles en caoutchouc

Après avoir utilisé votre machine de BTP plusieurs fois, il est nécessaire d’entretenir correctement l’ensemble des composants de son engin, comme par exemple le barbotin ou la roue folle. En effet, l’usure des autres éléments de votre machine peut provoquer le déchenillage ou encore la casse des chenilles en caoutchouc. Pensez à bien nettoyer le guide des chenilles caoutchouc, retirer les éventuels cailloux ou déchets qui peuvent s’y trouver et à vérifier régulièrement la tension de vos chenilles. De plus, pour réduire l’usure des chenilles en caoutchouc, mettez votre pelle à l’abri de la pluie et du soleil.

Maintenant que vous en savez plus sur les chenilles en caoutchouc, vous pouvez améliorer votre façon de travailler et optimiser le coût de possession de votre engin de TP. Si vous voulez en savoir plus sur la formation requise pour conduire une pelle, mini pelle, etc, alors consultez le lien en question. N’hésitez pas à partager votre opinion en postant un commentaire.

Si vous avez aimé cet article, allez jeter un coup d’œil sur « Habitat : Pourquoi effectuer un bilan énergétique ? », pour obtenir des informations sur la consommation d’énergie.

2 commentaires

  • Bonjour
    Moi j’ai choisi des chenilles en caoutchouc pour mes tracteurs et je peux confirmer que je ne suis pas déçu du résultat. En effet, j’ai pu en convoyer un en Afrique sur une ferme qui m’appartient. Je peux confirmer que ces chenilles résistent parfaitement bien sur tout type de terrain. Désormais, je n’ai plus besoin de les changer aussi souvent qu’auparavant, ce qui me permet de faire quelques économies.

  • Salut
    Je suis du même avis que vous Paul. Je ne change plus mes chenilles comme avant. Depuis que j’ai opté pour ces modèles, mes ouvriers ne rencontrent plus de problème avec les engins agricoles. C’est pourquoi, je conseille à tous ceux qui travaillent dans le domaine agricole d’utiliser ces chenilles en caoutchouc pour leurs travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *