Retour d’expérience : le crépi projeté

La machine de guerre du crépi projeté !

Bonjour à tous ! Il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai décidé de rénover mon bureau, du sol au plafond en passant par la climatisation. Bien entendu, pour faire cela j’ai fait appel à des professionnels pour éviter tout problème. Je partage mon expérience avec vous !

Il a donc été nécessaire de refaire le coffrage en BA13.

Par la suite, j’ai voulu faire du crépi projeté au plafond comme je l’avais fait pour les murs. Et autant vous dire que le matériel pour faire cela est pointu. Il faut un compresseur et le pistolet pour projeter.

Je vous montre en image l’engin :

La machine de guerre du crépi projeté !

La machine de guerre du crépi projeté !

Bilan : nous avons mis plus de temps à protéger et déplacer les meubles que faire le crépi projeté. En bref, il nous a fallu :

  • Une demi-journée pour déplacer le matériel
  • Une demi-journée pour tout protéger
  • Une demi-journée pour peindre.

En visuel, l’art de la protection :

Les bâches de protection en action !

Les bâches de protection en action !

Mon conseil : vérifiez avec l’entreprise engagée qu’elle utilise bien des bâches de protection pour éviter de tâcher les murs et le sol. Elles ne sont pas chères mais essentielles pour garder intact le reste de l’espace ! Et pensez à déplacer vos meubles avant de faire le crépi projeté.

Un commentaire

  • Je n’aime pas trop la texture du crépi. Au contraire j’aurais plutôt tendance à essayer de le couvrir. Néanmoins, l’article est très intéressant, et je ne savais pas que le crépi pouvait être appliqué de cette façon. Ca doit être assez amusant à voir faire et même à essayer. J’aimerais avoir la même machine juste pour m’amuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *