Comment bien isoler sa cave ?

cave

Malgré la multitude d’utilisations qu’on peut en faire, la cave fait rarement l’objet d’une attention particulière. On y accède le plus souvent pour déposer des objets dont on ne sert plus mais qu’on ne s’est pas encore décidé à donner ou à jeter.

L’espace négligé souffre d’un manque d’aération qui, au fil du temps, favorise l’apparition de nombreuses pathologies du bâtiment comme l’humidité et les fissures. Rassurez-vous, tout n’est pas perdu. La réhabilitation de votre cave est en effet possible et elle commence par une bonne isolation éventuellement finançable par l’Etat.

Isoler sa cave c’est important

Quand on envisage des travaux d’isolation, c’est généralement le toit qui est priorisé. Ce réflexe est parfaitement compréhensible sachant que la toiture est responsable de 25% à 30% des déperditions thermiques. Cela ne signifie pas que le sol peut être abandonné à son triste sort. Selon les estimations de l’Ademe, de 7 à 10% des pertes de chaleur se font par le plancher bas, autrement dit via le plafond de la cave. Il ne faut donc pas vous étonner si vous ressentez une sensation de sol froid dès que les températures extérieures se mettent à chuter.

L’isolation de la cave est une étape essentielle pour combattre les déperditions thermiques qui font grimper vos factures de chauffage et vous poussent à consommer plus d’énergie qu’il n’en faut. Dans un contexte où les impacts écologiques sont au cœur de toutes les préoccupations, il devient urgent de remédier à la situation.

En plus de contribuer à la réduction de vos consommations énergétiques, l’isolation de la cave augmente également votre confort thermique. En effet, les espaces habitables conservent mieux la chaleur qui cesse de s’échapper vers le bas. Le rez-de-chaussée bénéficie particulièrement de cette conservation de chaleur.

Résoudre des problèmes d’isolation revient à freiner, voire stopper le développement des moisissures.

En effet, une cave isolée est beaucoup moins humide. Vous pourrez donc dire adieu aux odeurs de renfermé à chaque fois que vous passez au sous-sol. En parallèle, vous optimisez la conservation de la construction dans le temps. C’est sans oublier la préservation des objets entreposés dans la cave. Vous n’aurez plus à craindre que les cartons pourrissent, que les champignons se développent aux pieds de vos meubles, etc.

Vous hésitez encore à vous lancer ? Sachez qu’il existe des aides pour financer vos travaux. On peut citer l’isolation à 1 euro, accordée sous conditions. Il vous suffit de vérifier votre éligibilité et de suivre les consignes. Une condition est commune à toutes les options de financement existantes : confier l’isolation de la cave à une entreprise ou un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

3 méthodes pour isoler sa cave

Vous êtes conscient de l’importance d’une isolation thermique performante pour votre cave mais une question subsiste : quelle technique adopter ? Il existe trois options, chacune offrant des avantages concrets.

Par les murs extérieurs

L’isolation de la cave par les murs extérieurs s’effectue en plusieurs phases. Il faut d’abord installer un système de drainage tout autour des murs enterrés. Ce dispositif se chargera d’évacuer l’humidité qui peut affecter les fondations. Il est ensuite nécessaire d’appliquer un traitement contre l’humidité, autrement dit un revêtement hydrofuge. L’installation de l’isolant vient juste après. Le matériau est appliqué sur toute la surface externe du mur. Il ne reste plus qu’à recouvrir la surface avec un revêtement de finition et le tour est joué.

Cette solution a l’avantage d’être pérenne. Si l’isolation est bien réalisée, aucune rénovation ne sera à prévoir avant plusieurs années, ce qui peut atteindre des décennies. L’efficacité vous permet par ailleurs d’aménager votre sous-sol et de l’exploiter selon vos envies.

En revanche, la cave ne peut être isolée par les murs extérieurs que dans le cadre d’une construction neuve. On parle donc d’une solution préventive qui ne peut être adoptée en rénovation.

Par les murs intérieurs

Vous souhaitez isoler une cave existante pour réduire vos dépenses et profiter d’un local sain ? Intervenez sur les murs intérieurs en contactant l’entreprise Isolation Future, des professionnels compétents.

Un diagnostic préalable s’impose car il est impossible d’isoler la cave par les murs intérieurs en présence d’humidité. Cette dernière favoriserait le phénomène de condensation et annulerait les efforts déployés pour assainir l’espace. Dans le cas d’une cave humide, il est donc indispensable de traiter l’humidité à la source avant de s’attaquer à l’isolation proprement dite.

La méthode d’isolation implique un nettoyage des murs en amont. Ils doivent être parfaitement secs avant d’être traités par application d’une solution hydrofuge. Un isolant spécialement adapté aux sous-sols sera ensuite installé. Le processus s’achève par la pose d’un pare-vapeur.

Différents matériaux peuvent être utilisés pour une isolation par les murs intérieurs. Les plaques de polystyrène extrudé sont les plus utilisées. Appréciées pour leur facilité de mise en œuvre et leur grande légèreté, elles ont l’avantage de posséder des propriétés propres au pare-vapeur. Si les murs sont lisses, les plaques de polystyrène extrudé peuvent être directement collées en surface.

Autrement, il sera nécessaire de niveler les parois de votre cave ou de prévoir une ossature. Des tasseaux de bois constituent un choix judicieux en vue de l’isolation de vos murs puisqu’ils ne sont pas uniquement compatibles avec le polystyrène extrudé. Vous pouvez aussi vous en servir pour isoler votre cave avec de la laine de roche ou de la laine de verre avant de recouvrir les murs avec un revêtement élégant comme le lambris ou le placoplâtre. D’autres matériaux comme le liège expansé ou le polyuréthane peuvent être utilisés.

Isoler la cave avec cette méthode se révèle particulièrement économique et les travaux sont assez rapides. Une réalisation dans les règles de l’art garantit une parfaite habitabilité du local. Cependant, il est primordial de s’assurer que les éventuels problèmes d’humidité ont bien été traités en amont.

isoler cave

Isolez votre cave avec professionnalisme.

Par le plafond

Si vous souhaitez limiter les déperditions thermiques mais que vous ne prévoyez pas d’aménager la cave, son isolation par le plafond sera un bon choix. Les professionnels suggèrent principalement l’utilisation du polystyrène extrudé dont l’épaisseur est d’au moins 40 mm.

Bien entendu, le choix de l’isolant devra aussi tenir compte des contraintes techniques comme la présence de gaines et canalisations. Les questions budgétaires sont également considérées mais si vous répondez aux critères d’éligibilité, vos dépenses seront considérablement réduites par les subventions.

Quelle que soit la méthode choisie, l’isolation de votre cave ne nécessitera pas d’évacuation. Vous pourrez donc continuer à occuper votre logement sans rien changer à vos habitudes. A la fin des travaux, vous aurez la possibilité d’exploiter votre cave en tant qu’annexe ou de l’aménager pour bénéficier d’un espace à vivre plus grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *