De quelle manière devenir bâtisseur ?

batisseur batiment

« Bâtisseur » serait à l’origine un terme employé pour désigner une personne qui a le goût ou la manie de bâtir et d’édifier de grandes choses. On qualifiait de bâtisseurs d’empires, les dirigeants ayant participé à la conquête et à l’extension des grands empires coloniaux. Cependant, le terme aurait pris aujourd’hui une dimension moins spectaculaire en faisant référence à un ensemble de métiers se regroupant dans le domaine de la construction.

Qu’est-ce qu’un bâtisseur ?

Définition des métiers possibles

Le secteur d’activité des sociétés de l’immobilier est aujourd’hui en pleine effervescence, regroupant différentes entreprises de fabrication, d’industrie et de commerce. Le terme bâtisseur engloberait différentes professions de la construction telles que le promoteur, l’architecte, le maître d’œuvre, le maçon, voire le client qui est à l’origine du chantier. Chacun de ces acteurs participera alors à une ou plusieurs étapes essentielles à la mise en place du projet immobilier :

  • L’architecte évalue la conception et réalisation du projet. En effet, ce dernier est spécialiste dans l’art de la conception des bâtiments. Il dessine, conçoit et supervise la construction en respectant les nombreuses normes liées à cela.
  • L’ingénieur en génie civil, maître d’œuvre des ouvrages, est chargé du chiffrage, de l’évaluation technique du projet, et de la mise au point de solutions technologiques et environnementales pour le rendre faisable, sûr et pérenne.
  • Selon les conditions, c’est l’entrepreneur qui choisit le groupe de construction et les différentes entreprises intervenant sur le projet (maçonnerie, électricité, plomberie, charpente, isolation…). Il veillera à la conduite et à l’exécution du projet sur les directives de l’architecte.
  • Enfin, les ouvriers de bâtiment sont chargés du gros œuvre. Il s’agit des maçons qui s’occupent de bâtir la construction par l’assemblage des matériaux élémentaires.
batisseur batiment

Prendre en main la construction.

Formations disponibles

Différentes formations peuvent donc vous amener à devenir bâtisseur. Selon le niveau de technicité du métier, la formation exigée pourra demander plusieurs années d’études et certaines compétences spécifiques.

Pour devenir architecte par exemple, il est obligatoire de posséder un diplôme d’Etat. Comptez pour cela au moins 6 années d’études suite à l’obtention de votre baccalauréat. En effet, vous pourrez obtenir au bout de 3 ans un diplôme d’études en architecture mais il faudra y ajouter deux années supplémentaires avant qu’il ne vous soit délivré un diplôme d’Etat d’architecte. De plus, afin d’exercer en votre nom, il faudra obtenir une HMONP, habilitation qui vous sera remise par une école nationale supérieure d’architecture suite à une nouvelle année d’étude.

En parallèle, pour devenir ingénieur en génie civil, plusieurs voies vous sont offertes. La plus prestigieuse reste la filière des écoles. Après l’obtention d’un bac S et deux années de classes préparatoires PC, PCI ou PT, vous pouvez concourir pour l’une des grandes écoles d’ingénieurs. Cependant, si la compétition n’est pas votre fort, vous pouvez toujours vous diriger vers les formations universitaires à bac+5 qui délivrent des diplômes d’ingénieur en génie civil.

Un promoteur immobilier pourra quant à lui se tourner vers des écoles supérieures de profession immobilière, des écoles de commerce ou encore des formations universitaires telles que le droit immobilier. Se devant de posséder des connaissances dans les domaines de l’urbanisme, du droit, de l’architecture et des techniques de construction, un diplôme de niveau bac +5 sera nécessaire.

Le maçon enfin, maillon essentiel de la construction, peut suivre différentes formations afin d’accéder à cette profession. Il pourra se diriger vers un CAP en maçonnerie, un BP maçon, un Bac pro maçon et même un BTS bâtiment. L’obtention du baccalauréat n’est pas obligatoire pour cette profession, ainsi dès la classe de troisième, il est possible de commencer à se familiariser avec le métier.

travaux batiment

Toiture, façades, agencement

Quels rôles possède le bâtisseur ?

Le rôle du bâtisseur différera selon son statut.

  • La première étape serait tout d’abord de construire le concept du projet, elle sera effectuée par le maître d’ouvrage, en d’autres termes le client. Ce dernier définira la nature de sa demande, que ce soit la construction de villas ou de bâtiments, et en limitera le budget.
  • Le constructeur se dirige à présent vers un bureau d’études d’architecture. Pour une future maison par exemple, l’architecte devra en dessiner les plans, projections en trois dimensions qui feront apparaître les façades, la toiture et l’agencement intérieur. Il devra répondre aux attentes des clients en se référant aux modèles de maisons proposés. C’est également lui qui s’occupera de remplir la demande de permis de construire auprès du service de l’urbanisme.
  • Un terrain constructible est susceptible d’être physiquement apte à supporter une construction, notamment en ce qui concerne la capacité du sous-sol à supporter le poids et les charges de la construction envisagée. C’est pourquoi, l’ingénieur sera chargé d’effectuer l’ensemble des études de terrain nécessaires à ces vérifications.
  • Le chantier entamé, le conducteur de travaux aura pour rôle de planifier et de contrôler les travaux de construction. Il encadrera une équipe de techniciens et d’ouvriers avec l’aide d’un ou plusieurs chefs de chantier. Il rédigera également des comptes-rendus réguliers concernant l’avancement des travaux pour tenir ses clients informés, veillant à ce que les entreprises présentes sur le chantier respectent les délais imposés à la construction.
  • Le chef de chantier supervisera l’installation du chantier en dirigeant la livraison, la réception des engins et des matériaux. Il seconde le conducteur de travaux dans le contrôle des approvisionnements et la gestion du personnel. Il coordonne l’action des différents corps de métiers présents simultanément ou successivement sur le chantier. Il se doit d’avoir une bonne appréciation des conditions concrètes de réalisation des tâches, des besoins en hommes et des matériels à mettre en œuvre.
  • Le chef de chantier est également garant de deux éléments importants de l’industrie et des travaux soient l’hygiène et le respect des règles de sécurité.
  • Les maçons et ouvriers de bâtiment s’occuperont des gros-œuvre. Le processus de construction débutera par les fondations, l’installation d’armatures pour l’ossature de la construction et se poursuivra avec l’assemblage de briques, de pierres ou encore de parpaings.
batir construction

Assemblage des fondations

Faire bâtir une maison est donc un long processus qui demandera du début jusqu’à l’achèvement du projet l’intervention et la coordination de différents acteurs et professions. Une fois devenu bâtisseur, pourquoi ne pas développer votre propre affaire du BTP ?