SOS j’ai besoin d’une nacelle

location nacelle

Pour effectuer des travaux en hauteur sur un chantier, rien ne vaut l’usage d’une nacelle élévatrice. Que ce soient des travaux de revêtement ou de maçonnerie, c’est l’engin le plus approprié pour faciliter l’accès.

Mais pour profiter d’une nacelle, il faut déjà savoir procéder à la location et déterminer de quel type de nacelle on a besoin.

Comment louer une nacelle ?

La location nacelle est intéressante dans la mesure où les travaux sont de courte durée. Il s’agit là d’un avantage financier qui permet de bénéficier d’une nacelle tout en rentrant dans son budget. Pour faire la location de ce type d’engin, il faut en faire la demande auprès d’une entreprise de location de matériel de BTP et de l’industrie.

Cette dernière propose un contrat qui régit plusieurs conditions de la location. Dans ce contrat doivent figurer les paramètres de l’utilisation de la nacelle à savoir : la nature des travaux, la localisation du chantier, le coût et la durée de la location.

Les types de nacelles que l’on peut louer

Le choix du type de nacelle élévatrice dépend de la nature et de la complexité des travaux à effectuer. Si les travaux sont dans des zones difficiles d’accès, le choix le plus judicieux, ce sont les nacelles-araignées qui sont performantes sur les terrains escarpés. Pour des travaux en intérieur qui nécessitent de contourner de nombreux obstacles, ce sont les nacelles articulées qui sont les plus appropriées.

Si c’est pour des travaux sur de grandes hauteurs, les nacelles télescopiques permettent d’aller à plus de 50 m de hauteur.
Pour les travaux de second œuvre en intérieur (espace exigu), la maniabilité des nacelles à ciseaux est très appréciée. Sinon, pour les usages industriels ou commerciaux, la légèreté et la taille réduite des nacelles à mât vertical sont pratiques.

Bref, pour utiliser une nacelle, il est important de bien se renseigner sur le contrat de location ainsi que le type de nacelle approprié à ces travaux.